interprète

interprète

interprète [ ɛ̃tɛrprɛt ] n.
• 1321; lat. interpres, etis
1Vx ou littér. Personne qui explique, éclaircit le sens d'un texte. commentateur, exégète. Par anal. Interprète des rêves, des signes, des présages.
2(1596) Personne qui donne oralement, dans une langue, l'équivalent de ce qui a été dit dans une autre, servant d'intermédiaire entre personnes parlant des langues différentes. vx drogman , truchement. Interprète polyglotte. Interprète d'une conférence internationale. Interprètes et traducteurs.
3Personne qui est chargée de faire connaître les sentiments, les volontés d'une autre. intermédiaire, porte-parole. Se faire l'interprète de qqn auprès d'une autre personne. Soyez mon interprète auprès de lui.
(Choses) Ce qui fait connaître, exprime une chose cachée. Le geste, interprète de la pensée. « Les yeux sont les interprètes du cœur » (Pascal).
4(1847) Personne qui assure l'interprétation d'un rôle, d'une œuvre. Les interprètes d'une pièce. acteur. Un grand interprète de Mozart. artiste, musicien. Il est le compositeur et l'interprète de ses chansons. chanteur.

interprète nom (latin interpres, -etis) Personne qui transpose oralement une langue dans une autre ou qui sert d'intermédiaire, dans une conversation, entre des personnes parlant des langues différentes. Personne qui rend intelligible un texte par des explications. Littéraire. Personne qui fait connaître le sens mystique ou allégorique des choses : Un interprète de la volonté de Dieu. Personne qui est chargée de faire connaître les volontés, les intentions, etc., de quelqu'un : Je suis l'interprète des sentiments de tous en disant cela. Personne qui traduit, exprime, représente de telle ou telle façon une œuvre artistique : Un grand interprète de Wagner.interprète (synonymes) nom (latin interpres, -etis) Personne qui est chargée de faire connaître les volontés, les...
Synonymes :
- intermédiaire

interprète
n.
d1./d Personne qui explique le sens d'un texte. Les interprètes des Livres Saints.
d2./d Traducteur grâce auquel des personnes ne parlant pas la même langue peuvent communiquer oralement. Interprète assermenté.
d3./d Personne qui fait connaître les intentions, les sentiments d'une autre. Soyez mon interprète auprès de lui.
d4./d Personne qui joue un rôle au théâtre ou au cinéma, qui exécute une oeuvre musicale. L'interprète de Don Juan.

⇒INTERPRÈTE, subst.
I. — [Correspond à interpréter I]
A. — Vieilli. Personne qui traduit un texte d'une langue dans une autre. Synon. traducteur. Les interprètes grecs de l'Ancien Testament, qu'on appelle les Septante (Ac. 1835-1935).
B. — Personne qui traduit les paroles d'un orateur, ou le dialogue de deux ou plusieurs personnes ne parlant pas la même langue et qui leur sert ainsi d'intermédiaire. Synon. vx drogman, truchement. Interprète assermenté; interprète juré près un tribunal; corps des interprètes militaires; école d'interprètes. Il fit appeler le derviche au quartier général (...) et entra en conversation avec lui au moyen d'un interprète (FRANCE, Pierre bl., 1905, p. 150) :
1. ... dans un compartiment de troisième classe : un petit gars, de seize ans environ, (...) il comprend mal le français (...). Une femme d'une quarantaine d'années (...) se fait l'interprète du jouvenceau et la conversation s'engage avec mon voisin de droite...
GIDE, Souv. Cour d'ass., 1913, p. 671.
II. — [Correspond à interpréter II]
A. — Personne qui explique, cherche à rendre clair un texte, une pensée dense, compliqué(e) ou ambigu(ë). Synon. commentateur. Interprète des textes sacrés. Comme l'ont pensé les interprètes les plus récents du freudisme, (...) nous y devions chercher [dans l'angoisse] les traces du conflit intérieur dont seraient chargés tous nos instincts (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p. 192) :
2. ... il suffit quelquefois (...) de comprendre un tour obscur, de pénétrer une allusion érudite (...). Ses beautés ont souvent besoin d'être démontrées avant d'être senties. C'est ce rôle délicat d'interprète que nous avons tâché de remplir dans le volume consacré en entier à Ronsard et à ses œuvres...
SAINTE-BEUVE, Tabl. poés. fr., 1828, p. 77.
B. — Celui qui donne un sens symbolique, allégorique, mystique à quelque chose. Interprète des songes. [Le] médiateur Helcias, l'interprète des symboles, le ministre des pouvoirs occultes (VILLIERS DE L'I.-A., Contes cruels, 1883, p. 378) :
3. Ce qui suit, que le maître lui-même de ces lieux,
Que le puissant Loxias en ait cure,
Qui est le mire et le divinateur et l'interprète des prodiges
Et le purificateur des demeures qui lui sont ouvertes.
CLAUDEL, Euménides, 1920, I, p. 951.
III. A. — Personne chargée de faire connaître les intentions, les désirs d'une autre. Synon. porte-parole. Les opinions religieuses ont ceci de particulier, qu'elles donnent un pouvoir illimité à ceux (...) qui les croient réellement les dépositaires et les interprètes de la volonté divine (DESTUTT DE TR., Comment. sur Espr. des lois, 1807, p. 389) :
4. Lorsque Louis XIII (...) fut à son tour emporté, on fit circuler certain sonnet fort dur (...). C'est Voltaire qui s'est fait l'interprète de la plupart des racontars. Il n'est pas impossible pourtant que l'épigramme prudente fût bien de Corneille...
BRASILLACH, Corneille, 1938, p. 241.
Au fig., littér. [À propos d'un inanimé personnifié] Je vois la bassesse encore souillée de la fange où elle se traînait la veille, profaner aujourd'hui l'éloge, en se hâtant de s'en rendre l'interprète (JOUY, Hermite, t. 5, 1814, p. 197). C'est à elle [la nature] qu'il [le peintre] demande d'être son interprète d'élection; c'est elle qu'il charge de la tâche d'incliner l'âme à telle ou telle disposition (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 288).
B. — [Correspond à interpréter III]
1. THÉÂTRE, CIN., MUS. Artiste qui joue un rôle ou un morceau de musique en traduisant de manière personnelle la pensée, les intentions d'un auteur ou d'un musicien. Un grand interprète de Wagner; être le principal interprète de cette pièce, de ce film. L'opérateur [dans la réalisation d'un film] tourne lorsque le metteur en scène [est] satisfait de l'ensemble de ses interprètes (GRAFFIGNY, Cin., 1923, p. 163). Supposons que l'œuvre lyrique ou symphonique soit défendue par des interprètes qui la traduisent avec une fidélité exemplaire (Arts et litt., 1936, p. 80-4). L'écriture vocale webernienne [de Webern] utilise des intervalles de plus en plus disjoints (créant ainsi d'incontestables obstacles pour l'interprète et l'auditeur) (SAMUEL, Art mus. contemp., 1962, p. 225).
[P. méton. du compl. déterminatif] :
5. Nous croyons au contraire que ce n'est pas l'audition, mais la lecture qui nous permet de contrôler la valeur d'une pièce et de vérifier si ses interprètes l'ont trahie ou embellie.
MAURIAC, Journal 2, 1937, p. 168.
2. BEAUX-ARTS. Artiste qui reproduit un modèle ou la nature de manière personnelle, selon sa propre vision des choses. L'artiste est l'interprète de la nature; c'est à lui de découvrir le sens voilé, le sens profond de ce poëme obscur, pour le traduire dans sa langue (Ch. BLANC, Gramm. arts dessin, 1876, p. 17). Émile Vernier, par l'universalité et la souplesse de son talent, incarne par excellence le type « d'interprète » lithographe (CHELET, Lithogr., 1933, p. 301).
Prononc. et Orth. : []. PASSY 1914 [-]. Ac. 1694, 1718 interprete, ensuite -prète. Étymol. et Hist. 1. 1321, 14 sept. « crieur public » par interpreite coustumé (Lettres du prévot de Paris accordant 11 articles de statuts aux jongleurs et ménétriers ds R. DE LESPINASSE, Métiers de Paris, III, 581), attest. isolée; 2. a) fin XIVe s. [ms.] « prophétesse » (BERSUIRE, Tit. Liv., B.N. 20312 ter, f° 9 ds GDF. Compl.); 1549 « celui qui transmet, explique la volonté des dieux » (RONSARD, Le Bocage, II, 53 ds Œuvres, éd. P. Laumonier, II, 159); b) 1466 « celui qui explique » bons interpres (P. MICHAULT, Doctrinal du temps présent, 14, 282 ds Z. fr. Spr. Lit. t. 64, p. 56); 1564 interprete (THIERRY); c) 1588 « (d'une chose) ce qui fait connaître une chose cachée » (MONTAIGNE, Essais, éd. A. Thibaudet, III, XIII, p. 1235 : les songes sont les loyaux interprètes de nos inclinations); d)1636 « celui qui a charge de faire connaître les intentions d'un autre » (TRISTAN, Marianne, V ds LITTRÉ); e) 1847 « celui qui joue un rôle au théâtre, qui interprète une œuvre » (BALZAC, Cous. Pons, p. 258 : Il fut à la fois Beethoven et Paganini, le créateur et l'interprète); 3. a) 1562 « celui qui traduit par écrit d'une langue dans une autre » (BONIVARD, Advis et devis de noblesse, 163 ds FEW t. 4, p. 760a); b) 1596 « celui qui traduit oralement, truchement » (HULSIUS). Empr. au lat. class. interpres, -etis « agent entre deux parties, intermédiaire; celui qui explique ». Fréq. abs. littér. : 705. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 196, b) 579; XXe s. : a) 1 024, b) 1 050. Bbg. GIR.t. 2 Nouv. Rem. 1834, pp. 55-56. - SELESKOVITCH (D.). L'Interprète ds les conf. internat. Paris, 1968, 263 p.

interprète [ɛ̃tɛʀpʀɛt] n.
ÉTYM. Fin XIVe « prophétesse »; interpreite « crieur public », 1321; lat. interpres, etis « intermédiaire, traducteur », d'abord « courtier, négociateur », de inter- « entre » et d'un élément -pres, peut-être apparenté à pretium « prix », qui signifierait « celui qui vend (ou achète) ».
1 (1466). Vx ou littér. Personne qui explique, éclaircit le sens d'un texte. Commentateur, exégète, métaphraste. || Doctes interprètes des lois (Bossuet).Par anal. || Interprète des rêves, des songes, des signes des astres. || Les augures, interprètes des signes, des présages.
1 Tous les interprètes de ce livre (le Coran) conviennent que (…)
Voltaire, Essai sur les mœurs, VII.
2 (1596). Personne qui traduit oralement et immédiatement les paroles de qqn dans la langue d'une autre personne avec laquelle la première veut communiquer, et réciproquement. || Être l'interprète de deux personnalités, leur servir d'interprète. || Faire l'interprète entre deux personnes. Truchement (vx).Spécialt. Professionnel capable de traduire oralement et immédiatement d'une langue dans une autre et réciproquement, dans une situation de communication réciproque réelle. || Le métier d'interprète. Interprétariat; interprétation (I., 1., b). || École de traducteurs et d'interprètes. || Les interprètes d'un consulat. || Interprète de conférence. || Interprète militaire (→ Armée, cit. 14). || Les interprètes d'une conférence internationale. || Ancien interprète dans les pays du Levant. Drogman. || Interprète bilingue, polyglotte. || Interprète juré.
2 (…) cette obligation de passer par une tierce personne est un obstacle, une sorte d'écran isolateur qui, malgré la bonne grâce de l'interprète, suffit à tout arrêter.
Loti, l'Inde (sans les Anglais), III, IV.
REM. À ce sens cour. ne correspond qu'un emploi techn. du v. interpréter (2., b); on dit plus couramment que l'interprète traduit.
(1562). Vx. Personne qui traduit un texte écrit d'une langue dans une autre (on dit aujourd'hui traducteur).
tableau Noms de métiers.
3 (1636). Personne qui est chargée de faire connaître, d'exprimer les sentiments, les volontés, les intentions (d'une autre personne). Intermédiaire, porte-parole. || Soyez mon interprète auprès de lui. || Se faire l'interprète de quelqu'un auprès (cit. 19) d'une autre personne. || Servir d'interprète à qqn (→ Grommeler, cit. 4).(Fin XIVe, au fém.). Vx ou littér. || Les prêtres, interprètes de la divinité (→ Emblème, cit. 3; entremetteur, cit. 2). || Le hibou (cit. 1) « oiseau qu'Atropos prend pour son interprète » (La Fontaine).Par ext. || Être l'interprète des volontés de quelqu'un, de ce qu'il a à dire (→ Fortuitement, cit. 1).
3 (Les poètes) Qui sont du Dieu très haut les sacrés interprètes (…)
Ronsard, le Bocage royal, À très illustre prince Charles.
4 (Polyclète) Des volontés d'Auguste ordinaire interprète (…)
Corneille, Cinna, IV, 4.
5 Vous serez l'interprète de mes sentiments. Je ne doute point que vous ne vous acquittiez à merveille de cette commission.
A. R. Lesage, Gil Blas, V, I.
6 En lui, les femmes voient l'ami qui leur manque, un confident discret, leur interprète, un être qui les comprend, qui peut les expliquer à elles-mêmes.
Balzac, Modeste Mignon, Pl., t. I, p. 401.
Littér. (rare). Personne qui exprime le caractère d'un personnage, lui prête la vie, la parole, dans une œuvre.
7 Donnez Racine pour interprète à Héloïse, et le tableau de ses souffrances va mille fois effacer celui des malheurs de Didon (…)
Chateaubriand, le Génie du christianisme, II, III, V.
(1588). Choses. Ce qui fait connaître, exprime une chose cachée. || Le geste (1. Geste, cit. 4) interprète de la pensée. — ☑ (Dans le langage précieux). Les muets interprètes : les yeux, les regards.
8 Et (je) tiens qu'il est vrai que les songes sont loyaux interprètes de nos inclinations (…)
Montaigne, Essais, III, XIII.
9 Je puis fermer les yeux sur vos flammes secrètes,
Tant que vous vous tiendrez aux muets interprètes (…)
Molière, les Femmes savantes, I, 4.
10 Mais toujours de mon cœur ma bouche est l'interprète.
Racine, Britannicus, II, 3.
11 Les yeux sont les interprètes du cœur, mais il n'y a que celui qui y a intérêt qui entend leur langage.
Pascal, Discours sur les passions de l'amour.
12 L'art des transports de l'âme est un faible interprète;
L'art ne fait que des vers; le cœur seul est poète.
André Chénier, Élégies, XIX.
13 Où donc est la beauté que rêve le poète ?
Aucun d'entre les arts n'est son digne interprète (…)
A. de Vigny, Poèmes retranchés, « Beauté idéale ».
4 (1847, Balzac, in T. L. F.). Celui, celle qui joue un rôle au spectacle, (théâtre, cinéma, télévision); qui exécute une œuvre musicale. Acteur, artiste, chanteur, musicien; interpréter, interprétation. || Les interprètes d'une pièce, d'un film, d'un opéra. || Le meilleur interprète du rôle, du personnage de Don Juan. || Un grand interprète de Mozart, de Ravel.
14 Ce fut tout de suite une sorte de fièvre d'amour qui se répandit dans la salle, car jamais cette musique, qui semblait n'être qu'un souffle de baisers, n'avait rencontré deux pareils interprètes.
Maupassant, Fort comme la mort, II, VI.
15 (…) on peut (…) admettre que Racine (…) ait travaillé de près avec son interprète favorite (la Champmeslé) les rôles qu'il lui destinait, et lui ait appris à les dire.
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 67.
16 Un tragédien (…) est toujours un acteur, c'est-à-dire un interprète dont la personnalité est tellement forte (…) que le mimétisme le laisse toujours (…) en possession de sa personnalité.
Louis Jouvet, l'Art du comédien, in Encycl. franç. (de Monzie), XVII, 64-10.
Didact. Art. Artiste qui interprète (un sujet, un thème…). || Le graveur est l'interprète du tableau, du peintre dont il s'inspire.L'interprète de la nature.
5 (Angl. interpret). Didact. Chez Peirce, la conscience qui reçoit un signe relatif à un objet et l'« interprète » en formant un nouveau signe : l'interprétant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Interprete — Interprète Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • interprete — INTERPRETE. s. de tout genre. Celuy qui explique, qui fait entendre le sens de quelque chose. Bon, sçavant, habile, fidelle Interprete. mauvais Interprete. cela n a pas besoin d Interprete. Interprete des Langues Orientales. il servoit d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • intérprete — sustantivo masculino,f. 1. Persona que interpreta una obra teatral, película, pieza musical, o papel de un espectáculo: intérprete de los clásicos, intérprete de Chopin, intérprete cómico. 2. Persona que ayuda aclarar el significado de alguna… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • intérprete — (Del lat. interpres, ĕtis). 1. com. Persona que interpreta. 2. Persona que explica a otras, en lengua que entienden, lo dicho en otra que les es desconocida. 3. Cosa que sirve para dar a conocer los afectos y movimientos del alma. intérprete de… …   Diccionario de la lengua española

  • interprété — interprété, ée (in tèr pré té, tée) part. passé d interpréter. La Bible interprétée par les Septante. Le songe du pannetier interprété par Joseph …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • intérprete — s. 2 g. 1. Pessoa que traduz numa língua o que ouve ou lê noutra. 2. O que revela ou indica o que se não conhecia ou estava oculto; o que esclarece ou interpreta algo. 3. Pessoa que exprime ou interpreta os sentimentos ou a vontade de outrem.… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • intérprete — Programa de ordenador residente en memoria, que interpreta o ejecuta un lenguaje de alto nivel. Diccionario Mosby Medicina, Enfermería y Ciencias de la Salud, Ediciones Hancourt, S.A. 1999 …   Diccionario médico

  • interprete — /in tɛrprete/ s.m. e f. [dal lat. interpres prĕtis ]. 1. a. [chi interpreta, chi chiarisce il significato di cosa dubbia o oscura] ▶◀ (non com.) interpretatore. b. [chi interpreta testi letterari, artistici e sim.: un grande i. di Dante ]… …   Enciclopedia Italiana

  • interprete — Interprete, ou Interpretateur, Interpres …   Thresor de la langue françoyse

  • interpreté — Interpreté, [interpret]ée. part. Il a les significations de son verbe …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”